Pharmacovigilance / CTIAP

La pharmacovigilance a pour objet la détection, l’évaluation, la compréhension et la prévention des risques d’effets indésirables des médicaments. Elle a pour but ultime l’évaluation permanente, en pratique courante sur une large population de malades, et l’amélioration du rapport bénéfice/risque d’un médicament que ce soit à l’échelon individuel (choisir le traitement le mieux adapté à un patient donné) ou populationnel de santé publique (maintenir ou non un médicament sur le marché, informer les prescripteurs de ses risques
potentiels, etc.)
C’est une vigilance sanitaire obligatoire.
Les missions du service s’inscrivent donc dans une démarche de sécurité sanitaire. Il s’agit notamment du recueil des cas d’effets indésirables présumés médicamenteux, de leur documentation et de leur transmission au centre régional de pharmacovigilance. A son tour, ce dernier transmet les dossiers à l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Centre Territorial d’Information Indépendante et d’Avis Pharmaceutiques (C.T.I.A.P.)
L’objectif de ce CTIAP est d’une part de favoriser un nouveau mode d’exercice liant notamment des professionnels du centre hospitalier, des médecins spécialistes et généralistes, des pharmaciens d’officines, des professionnels des hôpitaux locaux et autres partenaires extérieurs attachés à l’indépendance de l’information. D’autre part, cet outil est mis à la disposition de chaque usager et patient potentiel.
C’est une innovation qui se veut une initiative d’ouverture et de partenariat Hôpital – Ville. Sans aucun lien ou conflit d’intérêts, cette structure offre un service pharmaceutique de proximité et indépendant tant sur le plan scientifique que sur le plan financier. Cette prestation s’exerce dans le respect de l’indépendance et du rôle de chaque professionnel de santé.
Ce service rendu peut regrouper plusieurs actions centrées sur l’information et la formation. Il a notamment pour mission de mettre à disposition une information pratique, actualisée, accessible (vulgarisée dans la mesure du possible) et indépendante.
Plusieurs formes sont possibles : élaborer un bulletin d’information sur le médicament, effectuer une « visite » pharmaceutique, répondre aux questions éventuelles, repérer et présenter un « nouveau » médicament mis sur le marché, faire de l’éducation thérapeutique, offrir les éléments fondamentaux utiles à la compréhension du domaine complexe du médicament, etc.
Un site intitulé « CTIAP Centre Hospitalier de Cholet » est disponible : http://ctiapchcholet.blogspot.fr

Mars 2018 : Ouverture de consultations individuelles relatives aux « effets indésirables présumés liés à des médicaments ».
Les modalités de ces consultations sont précisées dans  l’article suivant.

Docteur Amine UMLIL
Pharmacien des hôpitaux, praticien hospitalier
Unité de pharmacovigilance
Coordination des vigilances sanitaires
CTIAP (centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques) : http://ctiapchcholet.blogspot.fr/

Information :
Réunion d’information sur les médicaments de l’ostéoporose